en nl

Debuts

Cinq compositeurs s'aventurent au début de leur carrière dans la forme exigeante du trio avec piano. Dans ces œuvres de jeunesse, de nombreuses caractéristiques qui définiront plus tard leur style musical.

Écrire un trio avec piano est un défi pour les compositeurs. En effet, l’héritage du passé est riche d’innombrables chefs-d’œuvre. De plus, la recherche d’un juste équilibre et la combinaison unique mais malaisée des couleurs sonores du piano et des cordes font de cette formation une maîtresse exigeante.

Bien que les pièces présentées dans ce programme fassent partie des premiers opus des compositeurs, on retrouve déjà certaines caractéristiques typiques de leur style ultérieur. Ainsi, dans le Trio en do majeur de Jean Sibelius, entend-on distinctement les ébauches du style narratif de ses futures compositions orchestrales.

Le premier Trio élégiaque de Sergueï Rachmaninov, écrit en 1892 à 19 ans, est un hommage à son aîné et mentor Piotr Illitch Tchaïkovski. Malgré sa jeunesse, Rachmaninov montre dans la partie de piano un large spectre de couleurs sonores.

Dimitri Chostakovitch écrit son premier Trio avec piano à l'âge de 17 ans. Dédié à Tatjana Glivienko et à l'origine intitulé « Poème », ce trio en un seul mouvement n'en est pas moins riche en tempos et caractères.

Ce programme est également l'occasion de découvrir deux auteurs moins connus. Le jeune compositeur belge Gillis Sacré écrit Sursum pour le Trio Khaldei en 2015.
Gaspar Cassadó, célèbre violoncelliste catalan de la première moitié du XXe siècle, a étudié la composition avec Maurice Ravel. #Nous les mettons volontiers tous deux à l'honneur en vous faisant découvrir leurs trios avec piano.